Coca-Cola averti les marchés financiers que le coronavirus allait affecter ses ventes

0
277

Coca-Cola a averti les marchés financiers que le nouveau coronavirus allait affecter ses ventes du premier trimestre, mais le géant des sodas espère combler le manque à gagner par la suite. 

Cette épidémie devrait rogner les volumes de ventes de 2 à 3 points, et diminuer de 1 à 2 points le chiffre d’affaires, à taux de change et périmètre constants, a prévenu le groupe d’Atlanta (sud-est) dans un communiqué. La rentabilité serait sans surprise affectée: le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, diminuerait de 1 à 2 cents comparé au premier trimestre 2019. Pour autant, Coca-Cola maintient ses objectifs financiers annuels, expliquant que les ventes perdues au premier trimestre ne sont qu’un report et devraient être rattrapées une fois les choses revenues à la normale en Chine, son troisième marché. De nouveaux foyers de propagation de l’épidémie de pneumonie virale, partie de Chine et ayant déjà fait 2.200 morts, ont émergé vendredi. 

Ce nouveau coronavirus a perturbé les chaînes de production de multinationales et entraîné la suspension temporaire de leurs opérations en Chine. Coca-Cola s’ajoute ainsi à la liste de grandes entreprises, comme Apple, ayant déjà averti des conséquences néfastes de cette épidémie pour leurs 

résultats à venir. Experts et analystes financiers s’attendent par conséquent à une mauvaise moisson au premier trimestre et ont déjà commencé à préparer les investisseurs au pire.