Criteo : bénéfice net en hausse de 2% au 3ème trimestre

0
253

Le groupe français de publicité en ligne Criteo a généré au troisième trimestre un bénéfice net de 6,6 millions de dollars, en hausse de 2%, grâce notamment à son recentrage vers les activités liées au commerce en ligne, selon un communiqué publié jeudi. 

«Nous avons continué à réorienter notre activité vers ce secteur en pleine croissance qui a représenté pour la première fois plus de la moitié de nos recettes», s’est félicitée la directrice générale du groupe, Megan Clarken, citée dans le document. Le résultat du groupe a toutefois été affecté par le paiement d’une amende de 43 millions de dollars infligée en juin par la Cnil, la commission garante de la vie privée des Français, en raison de manquements au règlement européen sur les données personnelles (RGPD). Sur les 9 premiers de l’année, Criteo reste donc en perte nette de 7,4 millions de dollars, contre une perte de 5,1 millions de dollars sur la même période en 2022. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 469 millions de dollars, en hausse de 5%. Ses recettes avant reversement aux partenaires (ex-TAC, l’indicateur privilégié par l’industrie) ont progressé pour leur part de 15% à 245 millions de dollars, légèrement supérieures à ses prévisions. Parmi celles-ci, le retail media, qui consiste à afficher des liens sponsorisés directement au sein des pages des distributeurs en ligne (sur le principe des produits en têtes de gondoles dans les supermarchés) a progressé de 29% sur un an, à taux de change c o n s t a n t . L’ex-fleuron de la French Tech coté au Nasdaq à New York, qui a connu ces dernières années des difficultés en raison de sa forte dépendance aux cookies tiers pour cibler la publicité sur internet, tente ainsi de diversifier son activité historique. «Nous avons construit la première plateforme unifiée pilotée par l’intelligence artificielle qui permet de connecter directement les annonceurs avec les distributeurs et les éditeurs», a déclaré Megan Clarken. Celle-ci est désormais utilisée par 2.500 marques et 220 sites de e-commerce.