A. ROUSSEAU (St John’s) : «La prise de parole de Cultura à Noël est un bon exemple de la manière dont nous exerçons notre métier»

0
327

Depuis plus de 10 ans, l’agence indépendante St John’s mise sur la construction d’un territoire de marque sur la durée. Dernier exemple en date avec l’enseigne Cultura. L’occasion pour mediaCom’ de rencontrer Aurélien ROUSSEAU, Co-fondateur de l’agence St John’s.

MEDIACOM 

Quelle est l’expertise de l’agence St John’s ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Créée en 2011, St John’s est une agence indépendante qui entend accompagner les marques dans des territoires de communication puissants et pérennes. Nous accompagnons nos clients sur le long terme. La construction d’une marque se fait dans la durée, et non via des campagnes «one shot». Par ailleurs, nous avons toujours la préoccupation d’être innovant dans nos approches en travaillant sur l’articulation entre marque et raison d’être d’entreprise, ou encore en enrichissant le planning stratégique de l’IA et de la data sémantique. 

MEDIACOM 

Qui sont vos clients ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Nous avons des clients dans le secteur food comme St Michel, Nos régions ont du talent (Leclerc), ou encore dans le secteur retail comme Cultura, Easy Cash, Espaces Atypiques ou encore d’autres acteurs comme Moniwan, un pure player dans le domaine de la finance. Nous travaillons actuellement sur un nouveau concept de commerce de l’économie circulaire qui verra le jour en mars prochain. 

MEDIACOM 

Vos clients comprennent-ils cette notion importante du «temps long» ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Nos clients nous sollicitent en raison de notre attention particulière à la pérennité de l’action. Il y a, c’est certain, une exigence de performance sur le court terme. Mais le territoire d’une marque doit prendre du temps pour s’installer dans la tête et le coeur du consommateur. La culture est, à mon sens, un élément clé pour les entreprises. Nous vivons une époque où les clients souhaitent réfléchir à leur raison d’être, et ont des questions d’ordre culturel. Et de notre point de vue, la marque peut apporter une contribution majeure. 

MEDIACOM 

Comment accompagnez-vous votre client Cultura ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Nous accompagnons l’enseigne dans la construction de son territoire de marque. La signature «La culture avec un grand AAAH» rend compte de la position singulière que la marque entend occuper. La prise de parole de l’enseigne à Noël est un exemple de la manière dont nous exerçons notre métier. Afin de porter une promesse différenciante, nous avons identifié et sélectionné, par la data sémantique, un insight consommateur particulièrement intéressant. 

MEDIACOM 

Quelle a été cette opération ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Chaque année, c’est la même histoire. À la question «Qu’est-ce que tu veux pour Noël ?», ils sont des millions à répondre «Rien». Et nous sommes nombreux à nous sentir seuls dans les magasins en décembre à la recherche du cadeau qui comblera ce «rien». Alors pour faciliter la tâche de tous les Pères Noël en détresse, nous avons lancé chez Cultura le coffret «Rien» spécialement destiné à tous ceux qui ne veulent «Rien». Il prend la forme d’un faux livre sobrement frappé du titre «Rien». À l’intérieur se trouve une carte cadeau que l’on peut créditer du montant de son choix. L’opération a été lancée et soutenue par un film d’1 minute, diffusé sur les plateformes digitales. Avec ce dispositif, nous avons ainsi revisité et redonné de la valeur au produit le plus banalisé du commerce, la carte cadeau, et créé une opération qui concilie préférence de marque et performance commerciale. 

MEDIACOM 

Quel bilan tirez-vous de l’année 2020 ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Nous avions une organisation très digitale. Nous utilisions Slack depuis plusieurs années, et sommes habitués à travailler en visioconférence. De plus, le télétravail a été une belle découverte, qui demeure encore aujourd’hui. Ce mode de travail offre une liberté très appréciée pour nos collaborateurs. Néanmoins, deux questions se posent : comment conserver la culture d’entreprise et comment permettre une très bonne intégration pour les nouveaux entrants? Nous avons un devoir de formation envers cette jeune génération que nous accueillons. 

MEDIACOM 

Et côté business ? 

Aurélien ROUSSEAU 

Côté business, nous sommes satisfaits de l’année. Nos clients ont su traverser cette période de crise sanitaire. Et quant à nous, notre agilité et la diversité de nos expertises nous permettent de les accompagner dans ces temps de grand bouleversement. Nous sommes assez sereins pour 2021.