Dior mise sur la couleur en période de pandémie

0
90

Dans un monde où l’on ne sort plus, l’homme Dior aspire à être habillé comme pour une cérémonie avec des tenues brodées aux couleurs vibrantes d’une collection imaginée en collaboration avec le peintre écossais Peter Doig. 

Pour la collection hiver 2021-2022, présentée vendredi en ligne dans le 

cadre de la semaine du prêt-à-porter homme à Paris, le créateur britannique Kim Jones «s’inspire de l’extravagance masculine de la tenue de cérémonie», indique la maison dans un communiqué. Les uniformes sont ainsi brodés pour évoquer ceux de l’Académie des Beaux Arts et le motif camouflage est rendu en mauve, bordeaux et bleu. Des pantalons fluides s’associent avec des pulls colorés ou vestes à col mao et se portent sur des sneakers ou rentrés dans des bottes à bout rond. Aux côté du gris Dior, la palette est inspirée des teintes de Peter Doig, l’un des peintres les plus côtés au monde célébré dans de prestigieux musées à l’instar de la Tate Britain: bleu, mauve sombre, violet, orange sanguine, jaune et vert. L’artiste a lui-même peint à la main des motifs sur des chapeaux créés par le chapelier de Dior Stephen Jones, parmi lesquels des représentations de Bobby, chien de Christian Dior, ou un lion qui rappelle à la fois celui figurant sur les tableaux du peintre et celui du costume de bal réalisé par Pierre Cardin pour Christian Dior en 1949. Les bijoux et les ceintures arborent aussi une figure de lion sculptée par Peter Doig tandis que certaines de ses oeuvres telle «Milky Way» sont reproduites dans des jacquards et des imprimés. Le cadre du défilé sans public diffusé en direct est une installation imaginée par Peter Doig d’après son tableau Speaker/ Girl.