E. PELLOUX (Agence Revolvr) : «Nous avons une stratégie de développement que nous déploieront dès 2021»

0
328

L’agence Revolvr a accompagné son client Sanex dans la promotion de sa nouvelle gamme. L’occasion pour médiaCom’ de dresser un focus sur l’agence Revolvr avec sa cofondatrice, Emmanuelle PELLOUX.

MEDIACOM 

Quelle est l’expertise de l’agence Revolvr ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Revolvr est une agence d’influence créé en 2010. Depuis une décennie, nous suivons les évolutions de l’influence. Basée à Paris, l’agence Revolvr met en lumière l’image des marques à travers la conception d’opérations créatives en collaboration avec des influenceurs engageant leur communauté. En quête permanente de nouveaux profils créatifs en France et à l’international, nous ciblons également avec précision les talents digitaux qui seront les ambassadeurs et prescripteurs d’une marque et qui participeront activement au succès de leurs campagnes. 

MEDIACOM 

Quelles sont les marques qui vous ont fait confiance ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Nous avons reçu la confiance de marques de premier plan dans le domaine de la beauté, du luxe et des spiritueux comme Pernod Ricard, Givenchy, Lacoste, Bourjois, Zadig&Voltaire, Aigle, IKKS, Lancôme, Narciso Rodriguez, Shiseido, Levi’s, Croix Rouge, Zespri ou encore Sanex. Nous devons être créatifs. Peu importe le positionnement de la marque, nous devons la rendre désirable. 

MEDIACOM 

Comment avez-vous accompagné votre client Sanex ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Nous accompagnons la marque Sanex depuis deux ans. Pour promouvoir la nouvelle gamme Sanex Zéro%, nous avons mis en place un dispositif digitale sur Instagram impliquant 4 influenceuses reconnues pour leur engagement responsable. La campagne est aussi présente sur le compte de la marque @Sanex_france. L’intérêt était de cibler les bonnes influenceuses. Nous avons donc misé sur des profils qui correspondent aux valeurs de la marque et qui ont fait le choix de remettre les compteurs à zéro dans leur vie. A travers cette prise de parole, la marque Sanex, via ses influenceuses, raconte de vraies histoires. Sur l’ensemble de nos clients, nous avons toujours misé sur l’authenticité. 

MEDIACOM 

Quel a été le concept créatif développé pour une marque comme Zespri ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Zespri est un cas client très intéressant. Sur le papier, il est très compliqué de développer une opération d’influence créative avec un kiwi…Nous avons proposé à la marque de lancer un partenariat avec la créatrice Élise Chalmin. Nous avons lancé une collection de t-shirt avec le coeur du kiwi sur la poitrine. Un euro par t-shirt vendu/distribué a été reversé à l’association Challenge du Ruban Rose, pour la prévention du cancer du sein. Le bilan a été très positif. 

MEDIACOM 

Comment évolue l’influence marketing ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Depuis plus de 10 ans, j’observe une réelle transformation et professionnalisation du métier et de l’influence marketing. Dorénavant, le client ne se contente plus d’atteindre un objectif d’image, mais souhaite que l’influenceur soit un levier pour l’acte d’achat auprès de ses abonnés. Via certains influenceurs, nous avons la capacité de frapper très fort, et d’arriver à toucher autant de contact qu’une campagne TV. 

MEDIACOM 

Comment avez-vous adapté votre activité lors de la crise du Coronavirus ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Notre ADN, notre structure agile, et notre culture du digital nous a permis de faire face à la crise de Coronavirus. Nous avons toujours su suivre les tendances émergentes, et les adapter à notre secteur d’activité. Notre force d’anticipation et de proposition a permis de rassurer nos clients pendant cette période assez incertaine. Ces derniers ont répondu à nos propositions, et sont restés actifs. Nous avons eu quelques coupes budgétaires, mais l’activité n’a pas flanché. De plus, la consommation des réseaux sociaux n’a pas cessé de croître pendant ces deux confinements. Nous avons donc couplé notre créativité et notre capacité de storytelling pour atteindre un objectif d’achat. Nous pouvons citer notre campagne Givenchy, réalisée à domicile et sur le digitale et montée en quelques jours, qui prouve notre capacité d’adaptation. 

MEDIACOM 

2020 sera-t-elle une année positive pour Revolvr ? 

Emmanuelle PELLOUX 

Le bilan est positif avec de beaux succès en 2020 malgré le contexte. Nous prévoyons de belles perspectives pour 2021, avec notamment le renforcement sur notre offre social selling. Nous continuons d’ accompagner certains clients à l’échelle internationale comme Lancôme et Renault.