Heineken se félicite d’un bond de 13% de son bénéfice net en 2019

0
164

Le brasseur néerlandais Heineken s’est félicité mercredi d’un bond de plus de 13% de son bénéfice net pour l’année 2019, à 2,1 milliards d’euros, notamment grâce à une «solide performance» au cours du second semestre. 

Heineken, qui a finalisé en avril un partenariat avec l’entreprise China Resources Beer, principal producteur de bière chinois, a enregistré un chiffre d’affaires de 28,5 milliards d’euros, en progression de 6,4%, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le brasseur avait annoncé en août 2018 l’achat de 40% de CRH Beer, la 

maison mère de China Resources Beer cotée à Hong Kong, pour 2,68 milliards d’euros. «En 2019, nous avons enregistré une nouvelle année de croissance supérieure de notre chiffre d’affaires, avec une solide performance continue au second semestre», souligne dans le communiqué le PDG Jean-François van Boxmeer, qui a annoncé son départ à partir de juin après 15 ans à la tête de la compagnie. Il sera remplacé par Dolf van den Brink, actuellement président de la région Asie-Pacifique. Heineken, numéro deux mondial de la bière, s’est réjoui de la hausse de 8,3% (contre 7,7% en 2018) de sa marque de bière éponyme, soit «sa meilleure performance depuis plus d’une décennie», avec une croissance à deux chiffres dans plus de 40 pays. Les investisseurs ont salué ces résultats. 

Possible impact du coronavirus : Pour 2020, le groupe prévoit une croissance organique moyenne à un chiffre de son résultat d’exploitation, sauf en cas «d’évolutions macroéconomiques et politiques négatives majeures». «En particulier, il n’est pas possible à ce stade d’évaluer l’étendue et la durée de l’impact du coronavirus sur l’économie et sur notre entreprise», a expliqué Heineken. Selon un dernier bilan mercredi dernier, l’épidémie de pneumonie virale a fait plus de 1.110 morts en Chine continentale. Heineken prévoit toutefois une bonne croissance de son chiffre d’affaires en 2020, porté par des prix favorables. Le groupe a enregistré une croissance organique des volumes de bière de 3,1% en 2019, profitant notamment d’une croissance à deux chiffres au Brésil, au Vietnam et au Cambodge. Cette croissance s’est notamment élevée à 26,6% au quatrième trimestre de 

2019 pour la région Amérique. Le brasseur a également noté une progression de sa bière sans alcool Heineken 0.0, lancée en 2017, qui poursuit son déploiement et est désormais 

disponible dans 57 pays. Fondé au XIXème siècle à Amsterdam, le groupe produit et vend plus de 300 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel, et emploie plus de 85.000 personnes dans le monde.