Nike enregistre une forte baisse de son bénéfice net trimetsriel

0
241

L’équipementier sportif américain Nike a enregistré une forte baisse de son bénéfice net trimestriel, sous l’effet de démarques pour réduire ses stocks et de hausses de coûts, malgré un chiffre d’affaires en hausse. 

Le bénéfice net est ressorti à 1,0 milliard de dollars pour le quatrième trimestre de son exercice décalé achevé fin mai, soit 28% de moins que pour la même période de l’an dernier, selon un communiqué publié jeudi. Rapporté par action, donnée scrutée par les analystes, il ressort à 66 cents, un peu moins que les 67 cents attendus par Wall Street, qui a immédiatement sanctionné le titre du groupe de Beaverton (Oregon), en baisse de plus de 4% dans les échanges électroniques postérieurs à la clôture. La marge brute s’est effritée à 43,6% contre 45% un an plus tôt, principalement du fait d’une hausse des coûts des composants ainsi que des frais de transports et logistiques élevés, qui s’ajoutent à des remises plus importantes. «Nike fait face à un ralentissement de la demande de baskets et de vêtements qui réduit les commandes des grossistes, augmente les stocks et nécessite davantage de marketing et de promotion pour écouler les volumes», a réagi, dans une note, Neil Saunders, de GlobalData. «Nike reste bénéficiaire, mais ses marges se détériorent de façon significative, pour partie du fait de promotions pour diminuer les stocks», a ajouté l’analyste. Lors de la conférence téléphonique de présentation des résultats, le directeur général John Donahoe a indiqué que les stocks étaient stables en valeur sur un an mais en baisse en nombre d’articles. «Les mesures que nous avons prises (pour réduire l’inventaire) nous mettent en position de générer une croissance plus rentable à l’avenir», a expliqué le dirigeant. Après avoir beaucoup misé sur le commerce en ligne et ses propres points de vente, Nike a récemment décidé de diversifier ses canaux de distribution et fait son retour dans plusieurs enseignes généralistes, notamment la chaîne de grands magasins Macy’s. Sur l’ensemble du trimestre, le chiffre d’affaires ressort en hausse de 4,8%, à 12,8 milliards de dollars, soit mieux que les 12,5 milliards anticipés par les analystes.