Nouvel iPad Pro et Air : Apple revient en force dans le marché des tablettes

0
48

Apple a présenté mardi dernier de nouvelles versions de ses tablettes iPad Air et iPad Pro, ses premiers nouveaux modèles dans ces gammes depuis la fin 2022, après deux années marquées par des baisses des ventes sur ce marché. 

Mesurant à peine plus de 5 mm d’épaisseur, le nouvel iPad Pro est «impossiblement fin», a vanté John Ternus, un vice-président du groupe californien, dans une vidéo diffusée en ligne. 

Au lieu des puces M2 pour les précédents modèles, la nouvelle tablette est équipée de la puce M4, conçue par Apple. 

«Elle peut fournir les mêmes performances que la M2, en utilisant moitié moins d’énergie», s’est félicité Tim Millet, un autre vice-président. 

Il a aussi mis en avant ses performances dans la gestion de tâches requérant de l’intelligence artificielle (IA), un sujet sur lequel Apple s’est peu exprimé, alors que ses voisins et concurrents de la Silicon Valley multiplient les annonces et nouveaux produits liés à cette technologie. 

Le nouvel iPad Pro est commercialisé à partir de 1.000 dollars pour le modèle de 11 pouces, et 1.300 dollars pour le modèle de 13 pouces. 

Pour 130 dollars, les utilisateurs pourront aussi s’offrir le nouveau stylet de la marque, le Pencil Pro, qui comporte désormais un nouveau capteur. 

Il permet d’activer des options à l’écran d’une simple pression, par exemple. 

Les nouveaux iPad Air seront vendus à partir de 600 dollars pour le petit modèle, tandis que le prix de l’iPad de 

base de la marque descend à 350 dollars, au lieu de 430. 

«Il n’y a pas grand-chose de nouveau à dire sur l’iPad», a réagi l’analyste Benedict Evans sur le réseau social Threads. 

«Il fait la même taille que le Mac, mais il n’a pas conquis le monde, non pas parce qu’il n’est «pas aussi bon qu’un Mac», mais parce que pour la plupart des gens, l’iPhone répond déjà à tous leurs besoins en termes d’ordinateur», a ajouté cet expert des technologies. 

Les ventes mondiales de tablettes sont ressorties en très légère croissance au premier trimestre de cette année, «après plus de deux ans de déclin», selon le cabinet IDC. 

La demande avait chuté après les investissements de nombreux consommateurs pendant la pandémie de Covid-19. 

Apple est resté en tête de ce marché, malgré la baisse sur un an de ses propres ventes, liée notamment à l’absence de nouveaux modèles, selon IDC.