Covid-19 /France : le commerce en ligne fait face à une avalanche de commandes

0
805

Sous pression, le commerce en ligne en France fait face à une avalanche de commandes provoquée par l’épidémie de Covid-19 dans l’alimentaire, la bureautique ou les jeux vidéo, alors que des points-relais ferment et que la tension monte dans les entrepôts. 

 «Depuis l’intervention d’Emmanuel Macron jeudi soir, nos ventes en ligne ont été multipliées par 2,5 sur Fnac.com et par 2 sur Darty. com. Hier, nous avons enregistré un record de 63.000 commandes», précise Olivier Garcia, directeur produits du groupe Fnac Darty. Confinés à leur domicile depuis mardi midi, les Français s’équipent en matériel informatique (PC, tablettes, imprimantes…) mais aussi en congélateurs, «un petit business pour nous normalement (mais) qui a été multiplié par dix: les foyers stockent des surgelés sur une longue durée», explique-t-il. «Les ventes de jeux vidéo, de consoles, de jeux sont aussi en très forte hausse», confirme-t-on chez Cdiscount, comme la puériculture et les aliments pour animaux, et bien évidemment les produits alimentaires, un segment jusque-là marginal pour la société, appartenant au groupe Casino. Egalement très achetés en ligne, les livres parascolaires commandés par «les parents qui se muent en professeurs à la maison», avec la fermeture des écoles depuis lundi, mais aussi celle des jeux de société, pour divertir les enfants, dit-on chez Fnac Darty. Toutefois le groupe, qui réalise 20% de son chiffre d’affaires en ligne, voit les 80% de son activité restants paralysés par la fermeture de ses 700 magasins, ce qui lui a fait renoncer à confirmer ses objectifs financiers pour 2020. En dix ans, les ventes de produits et de services sur internet ont été multipliées par quatre dans l’Hexagone pour dépasser l’an dernier 100 milliards d’euros, mais cela ne représente encore que 10% du commerce de détail.