Grève chez Whole Foods, les salariés de la distribution s’inquiètent

0
471

Des salariés de l’emblématique magasin bio Whole Foods, propriété d’Amazon, se sont mis en grève mardi, inquiets pour leur santé et leur portefeuille face au nouveau coronavirus, dans un secteur où les salaires sont souvent faibles et les situations précaires. 

Les salariés demandent de meilleures conditions financières et des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées. La veille, des salariés d’un entrepôt new-yorkais d’Amazon et de la plateforme de livraison de courses Instacart avaient déjà cessé le travail. 

«Nous appelons Amazon à nous donner les ressources nécessaires pour faire notre travail en toute sécurité», demande le syndicat Whole Workers dans un communiqué. 

«Le Covid-19 est une véritable menace pour la sécurité de nos salariés et 

de nos clients», ajoute-t-il. 

Parmi leurs demandes, des équipements et procédures sanitaires plus nombreux, un congé maladie garanti en cas de contamination ou de placement en «auto-confinement», et une couverture maladie pour les travailleurs à temps partiel ou saisonniers. 

Ils demandent également un salaire doublé comme «prime de risque», et la fermeture immédiate de l’établissement en cas de salarié testé positif, avec maintien du salaire jusqu’à la réouverture. 

La chaîne texane haut de gamme Whole Foods compte près de 500 magasins aux Etats-Unis, et a été rachetée par Amazon en 2017. 

Le géant de la distribution s’est déjà heurté lundi à la colère de plusieurs dizaines de salariés de son entrepôt new yorkais de Staten Island, au sud de Manhattan, qui ont cessé le travail, pour demander la fermeture et le nettoyage de fond en comble du site, alors qu’un employé a été testé positif au Covid-19. 

Ils se sont réunis devant l’entrepôt Amazon, masque ou foulard devant la 

bouche pour certains, éparpillés sur le parking, règles de distanciation sociale oblige. 

Sous un ciel gris, la bouche parfois cachée d’un masque ou d’un foulard, 

ils ont brandi leurs pancartes: «Notre santé est juste essentielle», «Traitez vos employés comme vos clients».