Hausse des ventes en ligne pour le Black Friday 2023 malgré le contexte

0
111

L’édition 2023 du Black Friday, grand-messe annuelle de la consommation à l’échelle mondiale, a été marquée par une nette progression des ventes en Europe et aux Etats-Unis, ont indiqué mercredi des spécialistes du marketing. 

Les ventes sur internet se sont appréciées en moyenne de 12,3% par rapport à 2022, avec plus de 1,5 milliard de transactions enregistrées en Europe parmi quelque 7.200 marques et distributeurs, selon une analyse du spécialiste français de la publicité en ligne Criteo. En France, les ventes en ligne ont augmenté de 7% par rapport à l’année dernière. Dans le reste de l’Europe, le Black Friday était aussi en bonne forme en dépit d’une situation économique parfois compliquée: l’Allemagne affiche ainsi 12% de ventes supplémentaires sur un an, suivi du Royaume-Uni (+ 5%), toujours selon Criteo. Hors d’Europe, aux Etats-Unis, où est née cette opération commerciale, les transactions ont progressé de 9%. Si les ventes de la première demi-journée du vendredi 24 novembre se sont avérées moins satisfaisantes qu’en 2022 sur le continent européen, selon le panéliste NielsenIQ – en recul de 3% en France pour les ventes en ligne – elles ont été en revanche dynamiques pour les commerces physiques durant le week-end du Black Friday. Selon Criteo, la mode et le luxe ont été «les grands gagnants» du Black Friday, les deux secteurs ayant enregistré la plus forte augmentation des transactions dans le monde par rapport à 2022, soit 17,6%. «En raison de la situation économique, les prévisions pour le Black Friday étaient plus mitigées cette année», a rappelé le directeur exécutif du commerce de Criteo pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, Marc Fischli. Ainsi, selon lui, ces résultats montrent «que des promotions compétitives demeurent le meilleur levier pour séduire les consommateurs».