Home Depot confirme ses prévisions pour 2024 malgré des défis persistants

0
49

La chaîne américaine de magasins de bricolage Home Depot a confirmé ses prévisions pour l’ensemble de son exercice décalé 2024, après avoir réalisé un premier trimestre meilleur qu’attendu par les analystes malgré la persistance d’une «faiblesse» sur certains segments. 

Le patron du groupe Ted Decker a expliqué dans un communiqué que le trimestre avait été «affecté par un début du printemps en retard et par une faiblesse persistante dans les grands projets discrétionnaires». 

Il a ajouté que la chaîne –présente aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique– avait continué d’augmenter sa part de marché entre février et avril. 

Pour autant, son chiffre d’affaires a reculé de 2,3% sur un an, à 36,41 milliards de dollars, et son bénéfice net a plongé de 7% à 3,6 milliards de dollars. 

Le consensus des analystes de FactSet attendait 36,34 milliards et 3,56 milliards respectivement. Le nombre de transactions a reculé de 1% à 386,8 millions et le ticket moyen de 1,3% à 90,68 dollars. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, donnée privilégiée par les marchés, le bénéfice net ressort à 3,63 dollars. 

Le consensus attendait 3,60 dollars. 

La direction a confirmé ses prévisions pour l’ensemble de l’année, qui n’intègrent pas la plus grosse acquisition de son histoire, annoncée le 28 mars et qui devrait être finalisée d’ici fin janvier 2025 (terme de son exercice fiscal en cours). 

Home Depot va se renforcer dans la clientèle professionnelle dans le secteur de l’aménagement résidentiel grâce à l’entreprise texane SRS Dis 

tribution, payée plus de 18 milliards de dollars. 

Pour 2024, qui va compter 53 semaines, le groupe s’attend à une croissance du chiffre d’affaires de 1%. La semaine supplémentaire devrait générer 2,3 milliards de dollars, selon le communiqué. 

A données comparables et sur 52 semaines, son activité devrait en revanche décroitre de 1%. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels devrait progresser d’environ 1%, la 53ème semaine y contribuant à hauteur d’environ 30 cents. 

Le groupe d’Atlanta (Géorgie) compte 2.337 magasins –il en prévoit environ douze supplémentaires sur cet exercice– et emploie autour de 465.000 personnes.