La nouvelle campagne de Greenpeace refusée dans le métro et en salles

0
170

Greenpeace France lance une nouvelle campagne de communication conçue avec l’agence Strike pour dénoncer l’inaction climatique des décideurs politiques. La régie Mediatransports et plusieurs cinémas n’ont pas accepté de diffuser cette campagne. Tel est le constat de l’organisme. À travers un film de 60 secondes, un dispositif d’affichage et une diffusion numérique, cette nouvelle campagne vise à illustrer le décalage entre les discours et les actes des décideurs politiques. Si la campagne a été refusée dans le métro parisien, et dans certains cinémas, elle sera cependant visible à Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier et Toulouse, à partir du 2 mars. Un dispositif web a également été conçu pour une mobilisation en ligne qui aura notamment pour objectif d’inviter les internautes à diffuser massivement le film, participer aux marches pour le climat du 14 mars et à s’engager avec Greenpeace via une page dédiée sur le site de l’organisation.