R. GERIN (ShopAdvizor) : «33% des Français disent avoir renoncé cette année à acheter des produits associés à Pâques»

0
375

ShopAdvizor, application d’avis consommateurs indépendants sur les produits de grande consommation en France, a publié les résultats d’une nouvelle enquête menée du 6 au 9 avril 2020 auprès de 1.700 consommateurs français. Décryptage et analyse avec Rémy GERIN, Président de ShopAdvizor France. 

MEDIACOM’ Comment ont évolué les habitudes de consommation des Français pendant le confinement ? 

Rémy GERIN Dans l’ensemble, les habitudes de consommation courante ont été impactées par le confinement pour environ deux tiers des Français, en particulier ceux vivant dans des environnements urbains. 62% des répondants disent avoir été confrontés depuis le début du confinement soit à des problématiques d’absence de stocks (44%) soit à l’absence de marques qu’ils souhaitaient consommer (18%). Seuls un tiers (32%) déclarent ne pas avoir constaté de problème pour le moment. Confinement oblige, pour 66% des Français, les courses sont également moins fréquentes et seule une petite minorité (13%) déclare se rendre plus souvent en magasin. En conséquence, la taille du panier augmente pour près d’un Français sur deux (48 %, dont 18% «beaucoup») et la composition du panier évolue pour 2/3 d’entre eux : 35% la déclarent plus diversifiée et 30% moins diversifiée. 

MEDIACOM’ Comment s’est comportée la cible des familles avec enfants ? 

Rémy GERIN Conséquence directe de la garde des enfants à la maison, c’est dans les familles avec enfants que la manière de faire ses courses évolue le plus : si elles ont également diminué la fréquence de leurs courses pour 2 tiers d’entre elles (66%), 70% affirment que le volume de leur panier ou caddie a augmenté (+22 pts par rapport à la moyenne), de même que la variété des achats (54%, plus d’1 sur 2). Par comparaison, seuls 32% des personnes seules disent avoir augmenté le volume de leur panier et 27% l’avoir diversifié. C’est aussi dans ces familles que la question de l’accès aux stocks se pose le plus : 70% déclarent ne pas avoir réussi à trouver certains produits recherchés (51%, vs 44% au global) et 19% certaines marques. 

MEDIACOM’ Les fêtes de Pâques ont-elles été impactées ? 

Rémy GERIN Interrogés sur la fête de Pâques, un tiers des Français (33%) disaient avoir renoncé cette année à acheter des produits associés à cette célébration, tandis qu’un petit tiers (31%) prévoyait de le maintenir et 35% étaient encore dans l’incertitude, des prévisions qui se sont logiquement traduits par un recul des ventes estimé à -33% par rapport à 2019, selon les premiers chiffres. Les familles avec enfants souhaitaient davantage maintenir l’effort (41% comptaient acheter des produits associés à la fête de Pâques, 32% se disaient incertains, et 25% seulement avoir renoncé), alors que 17% seulement des personnes seules prévoyaient de le maintenir). Enfin, les magasins ont très peu mis en avant les célébrations de Pâques. 

MEDIACOM’ Comment a évolué le comportement d’achat des consommateurs ? 

Rémy GERIN Nous remarquons une importante hausse de la pratique du drive en cette période de crise. La livraison à domicile en France reste en forte croissance mais avec des chiffres très faibles encore. Enfin, la puissance du bio et du local n’est plus à prouver. Cependant, nous constatons que les produits bio ont été, parfois, achetés en raison de la rupture de produits conventionnels. Il va être intéressant de continuer à observer le comportement des consommateurs en cette période de déconfinement et de reprise de l’activité.