Seven & i Holdings annonce des résultats supérieurs à ses prévisions pour son exercice 2020/21

0
40

Le géant nippon des supérettes de proximité Seven & i Holdings a annoncé jeudi des résultats supérieurs à ses prévisions pour son exercice 2020/21 achevé fin février, sans formuler à ce stade d’objectifs pour son nouvel exercice. 

Entre mars 2020 et fin février cette année, le groupe a réalisé un bénéfice net de 179,3 milliards de yens (1,38 milliard d’euros), meilleur que sa prévision de 144,5 milliards de yens annoncée en janvier, mais en recul de 17,8% sur un an. 

Son bénéfice opérationnel s’est établi à 366,3 milliards de yens (2,8 milliards d’euros) contre une prévision de 345 milliards de yens, ce qui représente toutefois une baisse de 13,7% sur un an. 

Ses ventes de 5.766,7 milliards de yens (44,3 milliards d’euros), contre 5.718 milliards de yens attendus, ont elles aussi été en repli de 13,2% sur un 

an. 

Seven & i Holdings a annoncé des dividendes au titre de l’exercice 2020/21 

totalisant 98,5 yens par action, comme l’exercice précédent. 

Le groupe a expliqué jeudi n’avoir pas pu établir de prévisions «appropriées et raisonnables» pour l’exercice en cours à cause d’un retard dans la finalisation de son rachat géant du réseau de stations-service Speedway aux Etats-Unis, imputé à des autorisations réglementaires toujours en attente. 

Cette acquisition chiffrée à 21 milliards de dollars, la plus importante de l’histoire de Seven & i Holdings, aura «un impact significatif» sur ses résultats 2021/22, a précisé le groupe dans son communiqué.