Z. ABBASSI (CFA Cnam) : «Covid19 : notre campagne d’affichage est devenue digitale»

0
351

En raison du confinement et du Covid19, le CFA (Centre de Formation des Apprentis) du Cnam a annulé sa campagne d’affiche pour une déclinaison en social media et influence. L’occasion pour médiaCom’ de rencontrer Zmorda ABBASSI, Responsable communication CFA du Cnam, pour évoquer cette prise de parole. 

MEDIACOM’ 

Le CFA du Cnam part en campagne. Quel est le plan de communication ? 

Zmorda ABBASSI 

La campagne du CFA, orchestrée par l’agence VeryWell et qui a débuté le lundi 26 avril, se décline en social media (affiches en motion design, interviews des 3 diplômés, entretiens et échanges en vidéo pour présenter les diplômes et répondre aux questions des étudiants) et en influence auprès d’une communauté de micro-influenceurs franciliens. Au départ, nous avions prévu une campagne d’affichage avec JCDecaux et Clear Channel ciblant le public du 93 et de Pairs Nord. En raison de la situation de crise sanitaire et de confinement, nous avons décidé de changer notre plan de diffusion et de le repenser sous un angle digital. L’avantage est que nous avons pu élargir notre cible à l’ensemble de l’Île-de-France. 

MEDIACOM’ 

Quels sont les objectifs de cette prise de parole ? 

Zmorda ABBASSI 

Construite autour d’un slogan positif et fédérateur #EnsembleVersLaReussite, la campagne vise à promouvoir une image diversifiée, innovante et valorisante de la formation en alternance de bac + 2 à bac + 5 auprès d’un public francilien. Bien que nous soyons pionniers dans les formations en alternance et largement reconnus dans le monde de l’entreprise, peu de jeunes connaissent le Cnam et le CFA du Cnam. L’objectif est donc de gagner en visibilité et notoriété auprès de ce jeune public francilien. Nous avons décidé d’appuyer la campagne sur le parcours de 3 diplômés, mettant en valeur leur parcours professionnel via la création d’entreprise, l’accès à des postes à responsabilités ou encore l’exercice de métiers innovants. Communiquer au travers de vrais portraits sur des médias que les jeunes utilisent quotidiennement nous est apparu comme essentiel pour nous rapprocher de nos cibles et pertinent afin d’humaniser notre communication en associant notre centre de formation et nos formations à de vrais visages, des parcours de vie. 

MEDIACOM’ 

Quel a été le budget alloué à cette prise de parole ? 

Zmorda ABBASSI 

En raison de la crise sanitaire et du changement de notre plan de diffusion, le budget de la campagne a été revu à la baisse. Notre budget annuel de communication représente 4% de notre budget total et il a été respecté. Nos campagnes de recrutement sont essentiellement concentrées sur la période de janvier à juin, et nous restons présents sur les grands salons étudiants lors des rentrées de septembre. 

MEDIACOM’ 

Vous venez de lancer votre page Instagram … Pourquoi ? 

Zmorda ABBASSI 

Le CFA du Cnam profite de la campagne pour se lancer sur Instagram. Cette option s’imposait à nous. Si nous voulons toucher nos jeunes, nous devons être présents là où ils sont. Contrairement à nos comptes Facebook et LinkedIn, notre page Instagram est alimentée par nos étudiants. Nous adaptons ensuite les messages suivant le réseau.