A.KROUGLIKOFF (RICOLA) : « Ricola a un taux de pénétration de 20% sur les plus de 50 ans et de 13% sur les moins de 50 ans »

0
319

Toujours dans l’optique de rajeunir sa cible et faire connaître ses spécificités, la marque Ricola a investi, du 29 novembre au 26 décembre 2019, le parvis de Saint-Lazare qui accueille pour la première fois son marché de Noël. L’occasion pour médiaCom’ de rencontrer Alexandre KROUGLIKOFF, Directeur Marketing France de Ricola. 

MEDIACOM’  Ricola est présent au premier marché de Noël de Saint-Lazare. Pourquoi cette présence ? 

Alexandre KROUGLIKOFF  Le parvis de la gare Saint-Lazare est un lieu de passage important. 400.000 à 500.000 personnes se croisent par jour. On sort de la gare et on peut goûter des produits, sentir les plantes en infusion et même prendre des bonbons en vrac. Nous avons un très bon emplacement à la sortie de la gare. Jusqu’à présent, nos lieux éphémères n’étaient installés que pour une durée de 3 à 5 jours mais ce lieu de vente lui, sera ouvert du 29 novembre au 26 décembre. Enfin, cette opération correspond au premier lieu de vente en France pour Ricola. 

MEDIACOM’  Que propose votre pop-up store ? 

Alexandre KROUGLIKOFF  Pour cette opération, nous proposons des coffrets et des boites métalliques qui ont été réalisés en collaboration avec des artistes suisses, qui peuvent être offerts à Noël ou pour d’autres occasions. De plus, nous proposons la vente de thés en vrac et en sachets ainsi que des Herb cube. Concernant les références produits, le pop-up store proposera les Ricola aux plantes (classique), Alpin Fresh, Citron mélisse, Menthe Pomme, Orange Menthe, Menthol, Fleur de sureau ou encore plantes et miel. L’occasion aussi de faire découvrir des références présentes dans d’autres marchés que le marché français. 

MEDIACOM’  Comment évoluent les attentes des consommateurs ? 

Alexandre KROUGLIKOFF  En France, Ricola est une confiserie vendue en hyper ou supermarché. Le parfum le plus vendu est citron-mélisse. Mais il y a des marchés comme l’Allemagne et les Etats-Unis ou la mise en vente est faite en pharmacie pour soigner la toux et les maux de gorge. 

MEDIACOM’  Depuis quelques années, vous tentez de rajeunir la cible de Ricola. Où en êtes-vous ? 

Alexandre KROUGLIKOFF  Pour rappel, la marque Ricola a un taux de pénétration de 20% sur les plus de 50 ans et de 13% sur les moins de 50 ans. Depuis deux ans, nous multiplions les expériences de marque et travaillons sur des activations en digital pour rajeunir progressivement la cible de consommateurs. La marque est globalement bien connue puisque 16,5% des foyers français ont des produits Ricola à la maison chaque année et notre taux de notoriété avoisine les 90%. 

MEDIACOM’  Renouvelez-vous ces actions éphémères à l’international ? 

Alexandre KROUGLIKOFF  Chaque territoire développe ses propres spécificités. Pour exemple, la marque a investi la gare centrale de Milan, en Italie, autour de jardins verticaux en 2016 et investit l’espace urbain avec des plantes présentes dans le bonbon, en Angleterre. Il y a des marchés sur lesquels il y a encore du potentiel comme celui des États-Unis. Ce dernier est gigantesque. Enfin, nous avons des marchés émergents comme en Asie avec de vraies opportunités de croissance. 

MEDIACOM’  Vous avez lancé une nouvelle campagne TV en septembre dernier. Qu’en est-il ? 

Alexandre KROUGLIKOFF  La campagne de septembre, intitulée «On vous souhaite le meilleur», avait pour ambition de mettre en avant les bienfaits de Ricola et les engagements bienveillants de l’entreprise. Les retours sont plutôt positifs et cette prise de parole aura prochainement une déclinaison via le digital.