JCDecaux : chiffre d’affaires en baisse de 12,6% au 1er trimestre

0
117

Le géant français de l’affichage publicitaire JCDecaux a vu son chiffre d’affaires baisser de 12,6% au premier trimestre, touché dans toutes ses activités par la crise sanitaire, et a retiré ses prévisions trimestrielles, selon un communiqué publié mardi. 

«Nous prévoyons désormais que l’impact négatif du Covid-19 sur nos activités augmentera considérablement à court terme», a déclaré Jean-François 

Decaux, président du directoire et co-directeur général, cité dans le communiqué, sans être en mesure de fournir d’indications plus précises sur les prochains trimestres. 

Pour faire face, les membres du directoire et du conseil de surveillance ont réduit leurs rémunérations 2020 respectivement de 25% et de 20% et le groupe a réduit à près de 50% en moyenne les heures travaillées de ses 13.000 employés, via plusieurs dispositifs dont des mesures d’activité partielle. 

Sur les trois premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires s’affiche à 658 millions d’euros. En données ajustées et à taux de change et périmètre constant, il baisse de 13,9%. 

Le groupe avait auparavant anticipé une baisse de 10% de ce chiffre d’affaires ajusté, puis avait retiré cette prévision. 

Toutes les activités sont touchées par les mesures de confinement introduites dès février en Italie puis dans le reste du monde : le mobilier urbain chute de 5,5% et de plus de 10% en France, l’affichage extérieur dégringole de 9% et l’activité dans les gares, métros et aéroports s’effondre de 23,4%. 

Sur ce segment, la raison est principalement la «baisse significative du trafic passagers à la fois dans les aéroports et dans les systèmes de transports» et la «baisse matérielle des ventes publicitaires en Asie-Pacifique», a précisé Jean-François Decaux. 

Le groupe espère que ses activités dans le mobilier urbain et l’affichage 

extérieur rebondiront plus rapidement, dès les mesures de confinement levées, que ses ventes dans les transports, où il craint que l’impact soit durable en raison de la distanciation sociale. 

JCDecaux avait retiré fin mars sa proposition de dividende pour son assemblée générale qui aura lieu jeudi 14 mai. 

Il a annoncé depuis avoir renforcé sa trésorerie en réalisant «des émissions obligataires pour 1 milliard d’euros pour des durées de 4,5 ans et 8 ans».