O. VIGNEAUX : «87% des Prosumers ont une confiance plus forte envers les entreprises qui ont pris des mesures pour protéger les consommateurs tout au long de la crise»

0
865

L’agence BETC Fullsix, créée en 2013, a dévoilé son étude Prosumers «After Covid», réalisée auprès de 4.000 personnes dans 7 pays à la mi-avril. Zoom sur l’agence BETC Fullsix et son étude «After Covid», avec son président Olivier VIGNEAUX.

MEDIACOM Vous dévoilez votre étude Prosumers «After Covid». Quels sont les résultats ? 

Olivier VIGNEAUX Notre étude s’intéresse aux Prosumers. Ce terme désigne en fait un consommateur expert capable de donner des indications précises sur un produit. Cette cible est importante car elle peut donner la tendance générale pour les 18 mois à venir. Pour 39%, ils déclarent que cette crise leur a fait découvrir l’importance des interactions humaines et 87% des Prosumers ont une confiance plus forte envers les entreprises qui ont pris des mesures pour protéger les consommateurs tout au long de la crise. Autres résultats : 62% des Prosumers de l’étude aimeraient que leurs marques préférées communiquent dorénavant avec une tonalité positive et réconfortante. Enfin, pour 67%, cette crise a été l’occasion de prendre un nouveau départ. Ces résultats sont assez importants et précieux pour l’après-crise. 

MEDIACOM Quelle est la ligne éditoriale de l’agence ? 

Olivier VIGNEAUX BETC Fullsix réunit le meilleur des forces digitales du Groupe Havas, et rassemble 600 talents, dont plus de 200 ingénieurs et data scientists, plus de 200 créatifs, accompagnés par des service designers et consultants experts en digital et en projets de transformation. Nous combinons technologie, data et créativité pour construire des expériences qui créent du sens pour les consommateurs, de la différenciation pour les marques, et de la valeur pour les entreprises. Pour cela, l’expérience doit intégrer les fondamentaux de la marque et dégager une forte singularité à chaque étape du parcours, en assurant une fluidité entre espaces digitaux et espaces physiques. Elle doit être soutenue de bout en bout, par des collaborateurs ayant eux-mêmes à leur disposition des processus et des outils pensés et orientés client. 

MEDIACOM Qui sont vos clients ? 

Olivier VIGNEAUX Lors de la création de l’agence BETC Fullsix, née de la fusion des agences ekino, MFG Labs, BETC Digital et Fullsix en mars 2020, de nombreux clients nous ont suivis. Nous comptons dans notre portefeuille client Canal+, Club Med, La Roche Posay, Leroy Merlin, Peugeot ou encore SFR. Nous accompagnons aussi de nombreux acteurs de manière éphémère dans le conseil de leur transformation digitale. Nous prévoyons encore plus de digital dans l’expérience de demain. L’extension du domaine du digital est plus que jamais en marche. Les usages digitaux mondiaux ont augmenté de 70% depuis le début du confinement. Bien évidemment, notre agence réalise aussi des supports print. 

MEDIACOM Comment en interne gérez-vous la crise ? 

Olivier VIGNEAUX Cette période a été difficile pour tout le monde, notamment au début de la crise. La pratique du télétravail n’était cependant pas une découverte pour l’agence. J’ai découvert en mes collaborateurs, une grande capacité d’adaptation. Nous sommes encore en télétravail, comme c’est recommandé et nous préparons l’agencement des locaux à Pantin pour réorganiser la reprise progressive au bureau. Nous avons commandé des masques et du gel hydro alcoolique pour assurer une sécurité optimale. 

MEDIACOM Quelle a été la position de vos clients ? 

Olivier VIGNEAUX La réaction des clients dépend de leurs activités. Certains ont légitimement arrêté de communiquer quand leur activité a cessé. D’autres clients sont en pleine activité et doivent continuer à être présents et communiquer. Nous sommes en train de faire le bilan. 

MEDIACOM Le secteur de la communication, notamment digitale, va-t-il évoluer à cause de la crise ? 

Olivier VIGNEAUX Le digital va s’intégrer encore plus dans l’expérience consommateur. Pour exemple, en Chine, en période de confinement, Louis Vuitton a donné la possibilité à ses e-clients de discuter en direct avec ses vendeurs. La société a doublé ses ventes à cette occasion. Le e-commerce va sûrement évoluer et devenir davantage humain via une disponibilité plus forte des vendeurs. Je suis persuadé que l’application forte de l’humain sur le digital est une tendance qui va perdurer.