P.GOMY (Kantar) : «Covid-19 : seulement 8% des personnes interrogées souhaitent que les marques cessent de faire de la publicité»

0
464

Kantar a publié le lundi 30 mars les résultats de la plus vaste étude mondiale sur les attitudes des consommateurs, les habitudes et attentes médias en période de pandémie Covid-19. Un baromètre réalisé auprès de plus de 25.000 consommateurs dans 30 pays. L’occasion pour médiaCom’ de rencontrer Pierre GOMY, DG sur les solutions innovantes chez Kantar. 

MEDIACOM’ 

Qu’attendent les consommateurs des marques ? 

PIERRE GOMY 

Les consommateurs s’attendent à ce que les marques qu’ils choisissent s’occupent d’abord et avant tout de leurs collaborateurs, 78% d’entre eux déclarant qu’elles devraient s’occuper de la santé de leurs salariés (81% en France) et 62% qu’elles devraient mettre en place un système de travail flexible (72% en France). Une minorité́ significative de consommateurs souhaite que les marques soutiennent les hôpitaux (41% vs 38% en France) et aident le gouvernement (35% vs 31% en France). A noter que les Français demandent aux marques de rapatrier toutes leurs productions ainsi que leurs usines en France (30% vs 16% à l’international). 

MEDIACOM’ 

Les marques doivent-elles cesser de faire de la publicité ? 

PIERRE GOMY 

Seulement 8% des personnes interrogées (chiffre identique en France) estiment que les marques devraient cesser de faire de la publicité en cette période de Covid-19. Kantar estime qu’une absence de six mois en télévision entrainerait une réduction de 39% de la notoriété́ totale de marque liée à la communication, ce qui pourrait retarder la reprise dans un monde post-pandémique. Pour ceux qui continuent à faire de la publicité́, une nette majorité́ de consommateurs attend d’elles une contribution positive à la société́. 

MEDIACOM’ 

Les résultats des Français sont-ils en adéquation avec ceux à l’international ? 

PIERRE GOMY 

Les réponses des Français sont pour la plupart assez similaires aux réponses des autres consommateurs à l’international, ce qui démontre une forme d’universalité des réactions face à cette crise. Toutefois, les Français (tout comme les Allemands, les Espagnols et les Italiens) sont beaucoup plus pessimistes en matière de reprise économique. Seuls 20% d’entre eux pensent que l’économie se rétablira rapidement une fois que la situation liée au coronavirus sera apaisée (vs 34% au global et 65% en Chine). 

MEDIACOM’ 

Quelle est la tendance concernant le e-commerce ? 

PIERRE GOMY 

Nous remarquons que les achats online ont augmenté. Ce qui est intéressant, c’est d’étudier les habitudes des consommateurs français. 10% d’entre eux déclarent avoir réaliser leur premier achat d’alimentation en ligne, 9% pour des vêtements ou encore 7% pour les produits cosmétiques. Que vont-ils faire après cette crise sanitaire ? Les résultats seront surement très intéressants à analyser. 

MEDIACOM’ 

En pleine période de confinement, comment évolue la consommation des médias ? 

PIERRE GOMY 

À mesure que les pays s’enfoncent dans la pandémie, la consommation des médias augmente dans tous les canaux de communication à domicile. Dans les dernières phases de la pandémie, les consommateurs internationaux déclarent à 47% naviguer davantage sur le web (vs 40% en France) et regarder plus la télévision traditionnelle qui augmente pour 45% des consommateurs (vs 46 % en France). L’engagement dans les médias sociaux progresse aussi fortement à l’international : 43% déclarent les fréquenter davantage, une tendance moins marquée en France (32% en France).