R. DIDRICH (Kaizen Agency) : «Les annonceurs qui continuent à investir dans leur marketing raflent des parts de marché à leurs concurrents»

0
146

Kaizen Agency, spécialisée dans la création de sites web et la gestion de campagnes digitales, annonce la reprise du fonds de commerce de Pixelus, ainsi que la moitié de ses salariés. L’occasion pour mediaCom’ d’évoquer ce rapprochement avec Romain DIDRICH, Associé et Fondateur de Kaizen Agency.

MEDIACOM Comment Kaizen Agency répond-elle au quotidien à la demande de ses clients ? 

Romain DIDRICH Désormais dans sa 18ème année d’exercice, l’agence s’appuie sur une équipe de plus de 30 experts compétents sur une dizaine de métiers différents. Qu’ils soient développeurs web, DA, graphistes, spécialistes webmarketing, consultants WebDesign ou autres, les collaborateurs de Kaizen Agency affichent entre 3 et 15 années d’expérience professionnelle avérée. Pour autant, la méthode très particulière de Kaizen Agency consiste avant tout à analyser la probabilité de réussite de la demande client avant d’y répondre. 

MEDIACOM Concrètement, que représente votre méthode ? 

Romain DIDRICH En toute transparence avec ses clients, l’agence applique la méthode Kaizen basée sur une analyse initiale de la demande pour évaluer son potentiel de réussite. Une fois le projet validé, nous réévaluons, à chaque étape les performances et mutualisons compétences, outils et expériences pour atteindre les objectifs fixés. Si la perfection n’est jamais atteignable, le mot d’ordre est de se remettre sans cesse en question pour s’améliorer. 

MEDIACOM Comment se compose votre portefeuille client ? 

Romain DIDRICH Nous comptons environ 200 clients issus de divers secteurs tels que la distribution au détail et en ligne, les promoteurs et constructeurs immobiliers, les domaines des vins et spiritueux, ainsi que les distributeurs automobiles. Nos principaux clients sont des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et des petites et moyennes entreprises (PME) générant un chiffre d’affaires compris entre 5 millions et 500 millions d’euros. 

MEDIACOM L’agence annonce l’intégration de Pixelus. Comment est né ce rapprochement ?

Romain DIDRICH Notre collaboration est historique avec Pixelus. Nous avions des clients communs dont le groupe Bardinet. Pixelus étant plus orienté communication web que développement de sites et achats d’espace, cette agence nous envoyait régulièrement des dossiers pour compléter leur offre ou faire des réponses communes à des appels d’offres. Une procédure de sauvegarde avait déjà été entamée en 2021. Par le biais de nos conseils, nous nous sommes manifestés auprès du mandataire judiciaire pour préciser notre éventuel intérêt pour cette reprise. 

MEDIACOM En quoi cette intégration est-elle un atout pour Kaizen Agency et vos clients ? 

Romain DIDRICH En plus de consolider son expertise créative et technique, les compétences de Pixelus en termes de positionnement et de territoire de marque, nous permettra de faciliter le lien entre la communication traditionnelle et les médias en ligne. De fait, nous avons intégré deux développeurs informatiques, ainsi qu’une assistante directrice artistique. Nous continuons également une collaboration rapprochée avec Nicolas Marrot, le fondateur de Pixelus, bien qu’il ne fasse pas partie de l’effectif repris. Bien entendu, nous affirmons notre engagement à maintenir la qualité des services offerts par Pixelus tout en explorant de nouvelles opportunités pour ses anciens clients et partenaires. 

MEDIACOM Quel bilan tirez-vous de l’année 2023 ? 

Romain DIDRICH Si nous avons connu une croissance continue et que nos clients sont restés fidèles à l’agence, leurs investissements ont cependant été légèrement moins importants qu’en 2022. Le contexte global et les crises successives génèrent un climat anxiogène et les annonceurs connaissent une certaine frilosité à investir dans leur marketing. Nous pensons toutefois que c’est souvent une erreur de jugement, car les annonceurs qui continuent à investir dans leur marketing raflent des parts de marché à leurs concurrents. Nous sommes fiers du chemin accompli en 2023 : nous avons fait l’acquisition de deux sociétés (Atom et Pixelus), Quentin Valli a été nommé au poste de Directeur Exécutif afin de renforcer la structure de l’agence dans sa croissance et de développer de nouvelles offres pour répondre aux défis de ses clients. Nous avons également agrandi nos équipes et fait évoluer certains collaborateurs en interne. Nous avons une bonne dynamique et nous attendons beaucoup de 2024, avec des objectifs de développement prometteurs.