Y. GRUMBERG (ESV) : «On pilote aujourd’hui 150 millions d’euros d’achats médias»

0
150

Après un premier semestre 2022 positif, l’agence ESV se concentre sur de nouvelles expertises. Zoom sur l’agence ESV avec son CEO, Yoann GRUMBERG.

MEDIACOM 

Quelles sont les expertises déployées par l’agence ESV ? 

Yoann GRUMBERG 

Nous sommes une agence digital globale et multi-leviers. Notre objectif est de centraliser les expertises pour que nos clients bénéficient d’un interlocuteur unique sur le suivi. Notre périmètre s’étend de l’acquisition au branding. Nos expertises couvrent la gestion des campagne Google ads, le display, le social ads, le SEO et le social media. Nous avons également intégré le planning stratégique dans nos stratégies, ce qui nous permet d’affiner nos connaissances sectorielles. Notre accompagnement se déploie à l’international grâce à notre bureau basé à Londres, ainsi que la maîtrise de 8 langues par nos collaborateurs. 

MEDIACOM 

Comment se structure votre portefeuille clients ? 

Yoann GRUMBERG 

Nous répondons aux problématiques de clients de toutes tailles et proposons un accompagnement sur mesure, qu’il s’agisse de start-up, de scale-up ou de grands comptes. Nous comptons également des entreprises du CAC 40 dans notre portefeuille. Nous avons notamment une forte expérience dans les domaines du transport, du tourisme et du travel, mais aussi dans la cosmétique et le retail, ainsi que dans le secteur de la banque-assurance. Nous avons une rétention client forte. Nous travaillons par exemple depuis de nombreuses années avec des sociétés emblématiques comme Thalys et Cyrillus. Quel que soit la taille de l’entreprise, ce qui compte est de créer une relation de confiance sur le long terme et de la maintenir. 

MEDIACOM 

Suite à la pandémie, comment vos relations ont-elles évolué ? 

Yoann GRUMBERG 

En 2020, les relations ont été mises à rude épreuve. Deux ans plus tard, nous avons gagné en efficacité et en flexibilité. Toutefois je commence à ressentir les limites du distanciel. Les visio, Slack… sont des outils très pratiques au quotidien pour faire des meetings plus courts, échanger des idées rapidement. Mais attention à ce que cela ne devienne pas une norme, une fuite de la réalité. Quoi qu’on en dise, les liens sont plus rapprochés quand on se connait et qu’on se voit régulièrement, collaborateurs comme clients. 

MEDIACOM 

En cette période de rentrée, sur quels sujets vous sollicitent vos clients ? 

Yoann GRUMBERG 

On ressent un véritable besoin sur tout ce qui touche aux audiences. Dans 99% des cas, on nous demande comment toucher de nouvelles cibles. Avec la loi sur le consentement, nous détenons moins de données first party. C’est un sujet fort chez les annonceurs. Dans la continuité, tout ce qui concerne l’automatisation et l’attribution sont également des problématiques importantes pour eux et pour lesquelles nous leur apportons des solutions concrètes. 

MEDIACOM 

Quels sont vos axes de développement ? 

Yoann GRUMBERG 

Dans un secteur où il y a une pénurie de ressources, nous sommes sollicités sur les parties régies et conseils. Une des tendances des entreprises ayant internalisé est de chercher de la ressource externe pour challenger et faire évoluer leurs campagnes en place. Nous nous dirigeons donc vers un modèle d’accompagnement type conseil. 

MEDIACOM 

Quel bilan tirez-vous de votre activité pour le 1er semestre 2022 ? 

Yoann GRUMBERG 

Le premier semestre est déjà très positif. Nous affichons une croissance de 50% de chiffre d’affaires en comparaison au 1er semestre 2021. Nous nous positionnons sur de nombreux appels d’offres. Depuis le début de l’année, nous avons signé plus d’une dizaine de nouveaux contrats comme la marque de bijoux Les Georgettes et Cofidis. On pilote aujourd’hui 150 millions d’euros d’achats médias. 

MEDIACOM 

Où en êtes-vous dans vos process de recrutement pour 2022 ? 

Yoann GRUMBERG 

Nous avons embauché une quinzaine de nouvelles personnes depuis le début de l’année, malgré les difficultés de recrutement que connaît le secteur. Cinq personnes sont arrivées début septembre et nous poursuivrons notre processus de recrutement à l’automne afin d’accompagner notre croissance. Nous faisons aussi évoluer nos collaborateurs en interne sur des fonctions à hautes responsabilités.