F. DELOBEL (Mamie Nova) : «Mamie Nova est en positif dans un marché en négatif»

0
482

Nouvelle prise de parole pour Mamie Nova autour de son produit «Gourmand Fondant Chocolat». L’occasion pour médiaCom’ d’évoquer cette campagne avec Florence DELOBEL, directrice marketing chez Mamie Nova. 

MEDIACOM’ Mamie Nova est de retour avec une nouvelle prise de parole. Quel est le plan de communication ? 

Florence DELOBEL La campagne a démarré le 27 mars et se termine le 30 avril prochain. Cette prise de parole comprend deux spots. Un inédit avec notre film «Gourmand Fondant Chocolat» et une troisième vague de diffusion pour notre «Gourmand Coco». Les films sont diffusés en TV, en replay, sur nos réseaux sociaux et sur notre site web. Comme les deux précédentes, cette saynète de vie amoureuse dont le protagoniste est un dessert de notre gamme Gourmand est réalisée par Frédéric Jacquet. Serviceplan est notre agence historique. 

MEDIACOM’ La crise sanitaire a-t-elle perturbé votre plan de communication ? 

Florence DELOBEL La vague de diffusion a commencé une semaine après l’annonce du confinement. Nous nous sommes interrogés sur le maintien ou non de la campagne. Nous avions anticipé les fortes audiences mais pas le comportement des consommateurs vis-à-vis de l’acte d’achat. Au début du confinement, les consommateurs ont acheté des produits grand format pas chers pour nourrir la famille. Puis les habitudes d’achats sont revenues à la normale. Ainsi, la marque se porte très bien sur le mois d’avril. 

MEDIACOM’ Quels sont les objectifs de cette campagne ? 

Florence DELOBEL Cette vague de diffusion du mois d’avril correspond à notre RDV annuel. C’est la période où la consommation laitière est forte. Avec cette nouvelle prise de parole, nous souhaitons élargir la marque et fidéliser nos consommateurs conquis. La notoriété de la marque est quant à elle très forte. Les réseaux sociaux sont très positifs pour nous puisque nous pouvons ainsi échanger avec les consommateurs toute l’année. Sur Facebook et Instagram, nous élaborons de nombreuses publications, des jeux mais aussi des recettes de cuisine simples. C’est un moyen d’élargir et de rajeunir la marque. 

MEDIACOM’ Comment vous organisez-vous au sein de Mamie Nova avec cette crise sanitaire ? 

Florence DELOBEL L’équipe marketing est bien évidemment en télétravail et nous faisons des points quotidiens. La production n’est quant à elle pas ralentie. Concernant le plan de communication à venir, je n’ai pas trop de visibilité. Nous avons élaboré cette vague de diffusion, nous verrons la suite au moment du déconfinement. 

MEDIACOM’ Vous aviez prévu l’ouverture d’un pop-up store en mars dernier. Avez-vous été impacté par la crise ? 

Florence DELOBEL Évidemment, la crise sanitaire a impacté notre pop-up store. Nous avons été présents 10 jours au lieu d’un mois. L’objectif en termes de nombre de visiteurs n’est évidemment pas atteint. Quoi qu’il en soit nous avons pu faire notre soirée d’ouverture et 10 jours de rencontres avec les consommateurs. Les résultats sont tout de même positifs. Nous avons évidemment envie de renouveler cette expérience. 

MEDIACOM’ Comment se porte la marque ? 

Florence DELOBEL Mamie Nova se porte très bien puisque nous sommes en positif dans un marché en négatif. La marque superforme au niveau du marché sur les yaourts de fruits et nous surfons particulièrement sur le succès de notre offre «Double plaisir». Les premiers chiffres de notre variété «Gourmand Fondant Chocolat» sont plutôt positifs. Les marques distributeurs ne sont pas des concurrentes fortes. Il y a eu des essais mais pas de gros succès.