P. BUTOR (YouTube) : YouTube Select permet aux annonceurs d’être plus confiants dans leur campagne en étant certain de toucher la bonne audience»

0
423

YouTube lance sa nouvelle offre publicitaire: Youtube Select. Pauline BUTOR, directrice de la publicité chez YouTube France, décrypte pour médiaCom’ cette nouvelle solution. 

MEDIACOM’ YouTube transforme sa solution publicitaire Google Preferred en YouTube Select. Que représente cette nouvelle offre ? 

Pauline BUTOR Pour mieux répondre aux besoins des annonceurs face à ces nouveaux usages, YouTube transforme sa solution publicitaire Google Preferred en YouTube Select. Cette nouvelle offre va permettre aux annonceurs de trouver encore plus facilement les contenus YouTube les plus plébiscités par leurs cibles, en toute sécurité pour leur image. Comment ? Avec la possibilité de choisir dans de larges catalogues, chacun adapté aux besoins mondiaux et locaux tels que la beauté et la mode, le divertissement, la technologie, les sports et tout le reste. Ce nouvel outil permet aux annonceurs d’être plus confiants dans leur campagne en étant certains de toucher la bonne audience et d’acheter des emplacements premium sans danger pour la marque. YouTube Select intègre notamment des contrôles avancés de pertinence avec la marque, ainsi que la possibilité de diffuser uniquement des annonces sur des vidéos vérifiées par l’humain dans tous les catalogues. 

MEDIACOM’ Que comprend cette offre sur le marché français ? 

Pauline BUTOR Pour la zone EMEA, avec notamment la France, YouTube Select inclut l’intégration dans son catalogue sur-mesure des meilleurs applications et flux spécialisés comme YouTube Kids et YouTube Musique mais aussi la possibilité de créer un programme 100% sur-mesure. De plus, l’offre comprend une plus grande flexibilité dans la manière d’acheter, grâce à la fonctionnalité «instant reserve» qui permet de réserver un inventaire avec un CPM garanti sur une fenêtre de 120 jours via plusieurs plateformes. 

MEDIACOM’ Comment a évolué la pression publicitaire sur YouTube en période de crise ? 

Pauline BUTOR Tout le marché de la publicité a été atteint par cette crise et de nombreux annonceurs ont été en retrait, par exemple dans certains secteurs comme le travel. Certains annonceurs ont dû s’adapter, en lançant de nouveaux produits et services dans cette période de crise. Pour certains, ils ont mis de côté leur campagne de Branding pour privilégier les conversions sur leur site. 

MEDIACOM’ Quel est le bilan des audiences en mars sur YouTube ? 

Pauline BUTOR 41,7 millions de Français 18 ans et + ont regardé une vidéo sur YouTube en mars, soit une hausse de +1 million d’utilisateurs VS février 2020. Ces chiffres prennent uniquement en compte les deux premières semaines de confinement. Les données d’avril seront encore plus significatives. En mars, les internautes français ont passé, chaque jour, 29’ en moyenne à visionner des vidéos sur YouTube. Les 18-34 ans ont passé en moyenne 1h09 chaque jour sur la plateforme, soit une hausse de 24% par rapport à février 2020, contre 34’ en moyenne pour les 25-49 ans (+6% VS février 2020). Sur la cible des 18-34 ans, notre taux de couverture est de 99% avec 7,1 millions d’utilisateurs chaque jour dans cette tranche d’âge. Notre taux de couverture sur les 25-49 ans atteint quant à lui 95%. 

MEDIACOM’ Comment ont évolué les pratiques de consommation des utilisateurs sur YouTube ? 

Pauline BUTOR Avec deux milliards d’utilisateurs par mois dans le monde, YouTube est devenu incontournable pour la consommation de vidéos et ce, sur tous les supports : écran TV, ordinateur, smartphone. Durant le mois de mars 2020, les internautes ont confirmé de nouveaux usages de la plateforme, notamment sur leur télévision. En l’espace d’une année, la consommation de YouTube sur téléviseurs a augmenté de 80% aux États- Unis. En France, ce sont plus de 15 millions de personnes qui ont consulté YouTube sur leur écran de télévision en mars. La synchronisation de l’écran du smartphone avec l’écran TV a elle aussi augmenté de 74% sur la période.