Q. ROUXEL (Viqtory) : «Les athlètes sont des ambassadeurs authentiques et créateurs d’émotions fortes pour les marques»

0
116

À quelques semaines d’un été qui s’annonce riche en émotions sportives, l’agence Viqtory déploie son offre pour aider les marques à faire équipe avec les athlètes les plus pertinents pour amplifier leur message. Zoom sur l’agence Viqtory avec son cofondateur, Quentin ROUXEL. 

MEDIACOM Quelle est l’expertise de l’agence Viqtory ? 

Quentin ROUXEL Chez Viqtory, notre mission est de démocratiser le sponsoring d’athlètes. Ce canal de communication a été pendant longtemps réservé à de grosses marques et de gros budgets. Nous souhaitons faire évoluer les mentalités en s’adressant à toutes les entreprises, mais aussi tous les profils d’athlètes. Nous proposons ainsi des partenariats avec des athlètes de hauts niveaux en adoptant une expertise de matching entre le bon profil d’athlète et la marque suivant ses besoins et ses ressources. Rien qu’en France, il existe des milliers d’athlètes et para-athlètes. Par leurs performances, leurs actions et leurs voix, ces sportives et sportifs offrent aux marques une opportunité unique de toucher leurs cibles et d’inspirer leurs collaborateurs. D’autant plus que l’été 2024 est marqué par les Jeux Olympiques et Paralympiques en France. 

MEDIACOM Il existe des milliers d’athlètes… Quel est le processus de référencement mis en place ? 

Quentin ROUXEL Alimentées par la base de données d’athlètes français la plus exhaustive du marché, les solutions de Viqtory permettent de facilement identifier les bons profils via plus de 30 critères de ciblages liés à la personnalité de l’athlète, son palmarès, ses audiences, ses valeurs, ses actions sociétales et environnementales, et son histoire. Nous faisons ensuite ressortir de manière rationnelle les athlètes capables de transmettre les bonnes émotions, les bons messages et les bonnes valeurs de la marque directement à ceux qui comptent le plus : les clients et les collaborateurs. 

MEDIACOM En quoi le sponsoring sportif est-il un levier intéressant pour une marque ?

Quentin ROUXEL La nouvelle génération ne veut plus être influencée par les marques, mais au contraire se sentir inspirée. Viqtory se fonde sur la conviction que le sport et les athlètes ont un rôle clef à jouer dans notre société et pour les entreprises : celui d’inspirer et d’agir en tant que modèles pour favoriser un changement positif et ainsi contribuer à un monde meilleur. L’autre constat à l’origine de Viqtory est que les entreprises qui veulent gagner doivent désormais collaborer avec des ambassadeurs authentiques et créateurs d’émotions fortes si elles veulent construire et entretenir une relation durable avec leurs clients et leurs collaborateurs. En échange, leur soutien financier permet aux athlètes de se concentrer sur leurs performances sportives et de gagner, alors que la grande majorité d’entre eux rencontre des problèmes de financement. 

MEDIACOM Le sponsoring sportif est-il coûteux pour une entreprise ? 

Quentin ROUXEL Tout va dépendre de plusieurs critères ! Nous prenons ainsi en compte la notoriété de l’athlète, la période de négociation, le type d’activation pour le partenariat, les objectifs escomptés…Nous pouvons débuter par de la simple donation de produits pour une campagne d’influence marketing avec plusieurs athlètes. Pour une campagne de posts sponsorisés, il faut compter à partir de 1.500 euros par athlète pour une campagne multi réseaux avec plusieurs contenus. Enfin, pour se lancer dans un partenariat longue durée, à l’instar d’un sponsoring sur 2 ans, les coûts liés à l’athlète démarrent généralement à partir de 8.000 euros par an. Ce canal reste très puissant, puisque 73% des Français reconnaissent vouloir acheter une marque faisant du sponsoring sportif. 

MEDIACOM Quel est le processus d’accompagnement mis en place ? 

Quentin ROUXEL Que ce soit pour un athlète ou une marque, le sponsoring sportif peut être un terrain inconnu. Notre mission est de les accompagner le mieux possible en respectant les contraintes et les besoins de chacun. Il va de soi que nous ne ferons pas appel à un talent si le produit d’une marque ne respecte pas ses valeurs. Au début de la relation, nos clients ont de nombreuses questions sur la mise en place de ce sponsoring sportif. L’usage se développe, et nos clients sont de plus en plus renseignés. 

MEDIACOM Quel premier bilan pouvez-vous tirer de votre activité ? 

Quentin ROUXEL Nous sommes très satisfaits des premiers mois d’activité de l’agence. Notre première réussite est de démocratiser le sponsoring sportif et de faire connaître ce levier auprès des annonceurs. L’été 2024 est déjà chargé, mais d’autres échéances arrivent, notamment pour 2030. Enfin, je suis satisfait de voir émerger de nouveaux sports et de nouveaux talents, notamment féminin. Nous avons à coeur de mettre en avant des profils para-athlètes qui ont des histoires inspirantes à présenter aux marques.