E. NATAF / Q. MITTELETTE (Beastly) : «Nos experts analysent les algorithmes et sont capables d’anticiper les performances d’une campagne»

0
172

Alors que l’influence marketing est désormais un levier incontournable dans une stratégie de communication, l’agence Beastly mise sur la notion de créativité pour accompagner ses clients. Zoom sur l’agence Beastly avec les fondateurs : Evan NATAF et Quentin MITTELETTE. 

MEDIACOM Quelle est l’expertise de l’agence Beastly ? 

Evan NATAF Beastly est une agence de conseil et d’accompagnement stratégique en influence, spécialisée dans la stratégie et la création. Nous avons une capacité à comprendre le besoin et les objectifs de nos clients, mais aussi à y répondre en définissant une mécanique d’influence marketing. Habituellement, nos clients nous mandatent pour répondre à un besoin business, en nous laissant carte blanche sur la créativité. L’aspect créatif se co-construit avec nos experts et les influenceurs qui seront retenus pour la campagne.

MEDIACOM Comment se compose votre portefeuille clients ? 

Quentin MITTELETTE Nous travaillons avec une typologie très large de clients. Nous accompagnons des marques comme Google, Netflix, Zalando, Black Market, leboncoin ou encore Fnac Darty, dans leur stratégie annuelle. Avec nos clients, nous misons sur le long terme. Sur d’autres opérations, plus ponctuelles, nous avons été amenés à accompagner des marques comme Prada, Diesel, L’Oréal ou encore Lancôme. 

MEDIACOM Quels sont vos critères pour travailler avec des influenceurs ? 

Evan NATAF  Nous avons fait le choix de ne pas avoir de profil exclusif à l’agence. Notre métier est de défendre la stratégie et les intérêts des marques, tout en respectant l’ADN et la ligne des influenceurs. Nous avons un réseau très large, et nous sommes identifiés par les influenceurs du marché. La relation de confiance avec l’ensemble des parties est primordiale. Côté performance, nous sommes attentifs aux statistiques des influenceurs. De cette manière, nous pouvons garantir à nos clients des résultats en nombre de vues pour une publication. 

MEDIACOM Comment garantir des vues à l’heure du diktat des algorithmes ? 

Quentin MITTELETTE Notre contrat est simple : si le nombre de vues sur une publication n’est pas atteint, alors on s’engage à activer d’autres profils pour compléter les performances et ainsi atteindre les objectifs prévus. Nous avons des experts qui analysent les algorithmes et qui sont capables d’anticiper et de projeter les performances d’une campagne. Néanmoins, sur TikTok, il est impossible de prévoir ces résultats, car le contenu est à la merci de l’algorithme… 

MEDIACOM Quelles relations entretenez-vous avec les influenceurs du marché ? 

Evan NATAF  Nous ne sommes pas des agents, mais nous accompagnons les influenceurs dans leur stratégie de diversification. C’est ce que nous avons fait avec Léna Situations pour son livre «Toujours plus, +=+», la boutique Hôtel Mahfouf, et son podcast Spotify «Canapé six places», ou encore avec Thomas Goldberg et son livre «Promis, ça va aller», ou encore avec Noholita pour sa marque de cosmétiques, Voilà. Avant d’être des influenceurs, ce sont des créateurs de contenu ! Nous pensons que dans quelques années, les placements de produits ne prendront pas une place aussi importante dans la creator economy.

MEDIACOM Avez-vous été impacté par la mise en place de la loi Influence ? 

Evan NATAF Depuis la création de l’agence, nous avons toujours attaché une attention particulière à l’éthique, la morale et l’exigence, quitte à ne pas collaborer avec des marques ou des influenceurs ne respectant pas, selon nous, la sécurité des consommateurs. Les profils activés doivent être en adéquation avec nos valeurs et nos convictions personnelles.. Au début de notre activité, nous avons dû faire preuve de pédagogie pour expliquer les atouts de l’influence marketing auprès de nos clients. Depuis, nous constatons une réelle professionnalisation du secteur !

MEDIACOM Quelles sont vos ambitions concernant le marché international ? 

Quentin MITTELETTE Depuis un an, nous avons rejoint le groupe Biggie. Une intégration qui répond à notre envie de conquérir le marché international, et notamment européen. Le constat est simple : nous travaillons avec de nombreux clients internationaux qui ont besoin de coordonner leurs opérations d’influence sur l’ensemble du territoire européen. Nous pensons que le développement d’une agence globale, et non marché par marché, va dans le sens de l’histoire. La France, l’Allemagne et le UK sont des territoires très performants. D’autres marchés, comme l’Italie, l’Espagne ou l’Europe de l’Est sont moins matures, mais nous intéressent fortement. Enfin, nous avons aussi une volonté de développer de nouvelles offres, notamment via de la croissance externe