O. GHENNASSIA (Bénédicta) : «Notre ambition: passer de 1 français sur 3 consommateur Bénédicta à 1 français sur 2 d’ici 5 ans»

0
95

En 2024, la marque Bénédicta poursuit ses innovations avec deux nouvelles références et une nouvelle plateforme de communication, plus moderne et audacieuse. L’occasion pour mediaCom’ d’évoquer la feuille de route avec Olivier GHENNASSIA, Responsable de la marque et Amélie VERDIER, Chef de marque Bénédicta. 

MEDIACOM’ Comment se porte Bénédicta et le marché des sauces froides ? 

Olivier GHENNASSIA Le marché des sauces froides pèse pour 752 millions d’euros : 36% pour les mayonnaises, 24% pour les Ketchup, 19% pour les sauces salades, 14% pour les snacks & BBQ, et enfin 6% pour les sauces culinaires. Dans la catégorie des sauces culinaires, Bénédicta est à 48,9% de part de marché, suivi par les MDD à 30% et Amora à 7%/ Maille à 4%. Sur la partie mayonnaises, Bénédicta est en troisième position avec 12,8% de part de marché, derrière les MDD (32%) et Amora (28%). Sur le global, Bénédicta à un taux de notoriété de 96%, un taux de pénétration de 36%, et un taux de réachat de 55%. 

MEDIACOM’ Quel bilan tirez-vous de votre stratégie déployée en 2023 ? 

Amélie VERDIER En 2023, nous avons remis le goût et l’inspiration au coeur de notre design packaging, que ce soit sur notre gamme mayonnaises ou notre gamme sauces culinaires. Côté produit, nous avons lancé des petits formats Gourmet pour répondre aux tendances consommateurs. Enfin, sur le plan marketing, nous avons renforcé nos prises de paroles avec deux vagues d’affichage, et une présence digitale reboostée sur les réseaux sociaux et les applications spécialisées. Nous tirons un très bon bilan de cette stratégie, la marque Bénédicta a ainsi connu un nouveau souffle. 

MEDIACOM’ Quelle est votre feuille de route pour 2024 ? 

Olivier GHENNASSIA Toujours en réponse aux tendances consommateurs, nous proposons dès ce mois de mai une nouvelle recette de mayonnaise, plus douces, sans goût de moutarde. Pour info, les mayonnaises douces représentent 9% du maché, soit une hausse de 21% par rapport à 2023. Le concept est validé par les consommateurs puisqu’ils sont 80% à trouver le packaging et le nom attrayant, avec 92% d’intention d’achat. Un large plan marketing sera mis en place pour promouvoir ce produit. Mais ce n’est pas tout, sur la partie sauces culinaires, nous avons pour objectif de recruter de nouveaux acheteurs en déployant une nouvelle référence : sauce Curry. Un produit là encore plébiscité par les consommateurs puisque les ventes des sauces recette Curry ont augmenté de +45% en un an. Le lancement est prévu pour août 2024. 

MEDIACOM’ Qu’en est-il de votre positionnement de marque ? 

Amélie VERDIER En 2024, Bénédicta fait évoluer son positionnement de marque, passant du «Créateur passionné» au «Rassembleur convivial». Pour marquer cette évolution, nous déployons dès ce mois de mai 2024 notre nouvelle plateforme de communication, plus moderne et plus audacieuse. Nous allons ainsi décliner de nombreux visuels en point de vente, dans les médias et sur le digital. Notons d’ailleurs que nous revenons en TV via l’offre replay/SVOD de TF1 et France Télévisions. D’autres vagues suivront à la fin de l’été et sur la période novembre/décembre 2024. Avec ces nouvelles références et ce plan de communication, notre ambition est simple : passer de 1 Français sur 3 consommateurs Bénédicta à 1 Français sur 2 à horizon 5 ans.